Partenariats

L’ADEME conduit son action de conseil et d’accompagnement sur les territoires en direction d’un nombre important d’acteurs diffus. Elle doit par ailleurs s’adapter aux contextes socio-économiques et environnementaux spécifiques aux territoires.

Sommaire du dossier

Chambres consulaires

L’ADEME Nouvelle-Calédonie peut accompagner la montée en compétence des chambres consulaires sur les problématiques environnementales en cofinançant des postes de chargé de mission développement durable. Elle apporte aussi un soutien aux actions propres qu’elles souhaitent mener. Par ailleurs, des opérations ciblées sont réalisées conjointement sur des problématiques communes.

Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Nouvelle-Calédonie
0

Accompagnement individuel à la réduction de l’impact environnemental

La CCI réalise pour les entreprises des prédiagnostics déchets et, en partenariat avec l’Agence calédonienne de l’énergie (ACE) et l’ADEME, énergétiques. Un programme complet d’actions d’accompagnement des entreprises dans le domaine de la maitrise de l’énergie et du développement des énergies renouvelables est proposé par la CCI dans ce cadre. Ce dispositif « ÉCO’ÉNERGIE » intègre plusieurs niveaux de sensibilisation, la réalisation de visites énergie, la mise en place des formations, des démarches collectives de prédiagnostics énergie et l’accompagnement à la mise en place de la norme ISO 50 001.

La CCI, en accompagnant les entreprises dans une démarche environnementale, favorise ainsi leur engagement et certification à des labels environnementaux parmi lesquels :

Le label Commerce éco-responsable

Le label « Commerce éco-responsable », mis en place par la CCI et ses partenaires la province Sud, l’ADEME, le gouvernement, l’ancien Comité territorial de la maîtrise de l’énergie (CTME), le syndicat des commerçants et la ville de Nouméa, permet de valoriser les commerçants qui mettent en place des actions concrètes s’inscrivant dans une démarche de développement durable. Il s’adresse aux commerces hors grandes et moyennes surfaces tous secteurs d’activité confondus et porte sur différentes actions en faveur de l’environnement (réduction des consommations d’eau et d’énergie, réduction et tri des déchets, utilisation d’écoproduits et achats durables, actions sociétales : accessibilité pour les personnes souffrant de handicap, emploi de jeunes apprentis, etc.).

Le Label Chantier vert

Les différentes activités liées aux chantiers génèrent des nuisances environnementales : sur le paysage, sur les ressources géologiques par l’utilisation de matériaux, sur la qualité de l’air et des eaux, sur l’environnement sonore au voisinage du site. Ainsi, l’ADEME, en concertation avec plusieurs partenaires (dont la CCI, maintenant en charge de la sensibilisation et animation au label) a élaboré la charte Chantier Vert visant la limitation des impacts sur l’environnement, des risques sur la santé des ouvriers et des nuisances causées aux riverains.

Le label EnVol

Dispositif initié et coordonné par la CCI et l’ADEME depuis 2009, en partenariat avec les 3 provinces, et destiné aux TPE et PME de moins de 50 salariés, l’acquisition de cette marque certifie la mise en œuvre d’une politique de management environnemental. Avec Envol, les PME et TPE accèdent au premier niveau de performance de la démarche 1.2.3 Environnement. Cette opération leur permet de mettre en place un système de management environnemental dans un premier temps moins exigeant que celui de l’ISO 14001, norme internationalement reconnue.

Les TPE et PME de moins de 20 salariés peuvent d’ailleurs bénéficier, depuis 2020, d’un accompagnement personnalisé sur les enjeux matières premières, gestion des déchets, eau et énergie, pendant un an, grâce à un dispositif financé par l’ADEME (quota d’entreprises bénéficiaires appliqué). Ce dispositif « TPE et PME gagnantes sur tous les coûts » permet aux entreprises bénéficiaires, en dehors de la réduction de leur impact environnemental, de réduire de leurs factures, notamment d’eau et d’électricité.

Quant aux structures de type « touristique » (hébergement et restauration), certaines peuvent être accompagnées dans une démarche de transition écologique par la CCI dans le cadre du Fonds tourisme durable initié par l’ADEME.

Enquêtes et accompagnement à la réduction de l’empreinte environnementale à l’échelle de l’écologie industrielle (industrie collaborative par zone d’activité)

En partenariat avec les trois provinces, le gouvernement, la Banque de Nouvelle-Calédonie et l’ADEME, la CCI a mis en place en 2011 un Observatoire des déchets des entreprises. Il permet d’évaluer les gisements de Déchets non dangereux (DND) et de Déchets dangereux (DD) des entreprises sur le territoire (selon le type d’activité et la zone géographique). Ses objectifs sont :

  • d’identifier la nature et les quantités de déchets produits par les entreprises ;
  • de connaître les filières actuelles de collecte et de valorisation et d’élimination ;
  • de déterminer les marges de progression des entreprises et de cibles les actions à mettre en place ;
  • de répondre aux demandes des collectivités locales dans le cadre de l’élaboration ou de la révision du schéma de gestion des déchets et de cartographier les gisements de déchets.

Depuis 2017 ce concept d’écologie industrielle s’est aussi vu élargi à la caractérisation de flux différents que ceux des déchets, comme les transports ou encore les achats de matériel et autres ressources. L’outil « ACTIF » permet de recenser ces différents besoins et ressources (déchets, matériel, ressources humaines, etc.) et d’envisager, par zone d’activité, d’éventuelles mutualisations ou synergies permettant la mise en pratique des principes de l’économie circulaire. Deux zones spécifiques, la ZIZA/ZICO et la ZAC Panda ont déjà pu intégrer la démarche.

Actions de sensibilisation et d’accompagnement des acteurs économiques à une démarche de développement durable, à travers des ateliers, formations et autres démarches collectives

La CCI porte, souvent en partenariat avec l’ADEME, des ateliers, formations ou démarches collectives destinées à sensibiliser et accompagner la volonté d’engagement des acteurs économiques vis-à-vis du développement durable : réduction et gestion des déchets, gaspillage alimentaire, économie de la fonctionnalité, écologie industrielle, communication responsable, écoconception, RSE, etc. Les sujets sont variés et adaptés aux différents besoins soulevés par les entreprises. Certains des thématiques et supports de formations sont inspirés de formations proposées par l’ADEME à l’échelle nationale.

Pour plus d’informations sur les formations et autres types d’accompagnement disponibles, contactez le service Environnement de la CCI, par téléphone au 24 31 00 ou par email : environnement@cci.nc.

0
Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de Nouvelle-Calédonie

Le conseiller spécialisé en développement durable de la CMA propose différents services :

  • information des professionnels : sensibilisation aux impacts des différentes activités sur l’environnement, diffusion des nouvelles réglementations et explication, transmission de guides de bonnes pratiques, etc. ;
  • réalisation de prédiagnostics gratuits pour l’entreprise. Le diagnostic permet de faire le point et de programmer des améliorations ;
  • accompagnement à la mise aux normes ICPE ;
  • accompagnement des artisans : conseils techniques, de financement, campagne de sensibilisation, formations, etc.

Un certain nombre de ressortissants de la CMA bénéficient également, depuis 2020, du dispositif « TPE/PME gagnantes sur tous les coûts » financé par l’ADEME. Via celui-ci le conseiller spécialisé de la CMA offre un accompagnement plus poussé à la réduction de l’empreinte environnementale, permettant également un avantage économique (réduction des factures d’eau, d’énergie, etc.).

L’accompagnement du conseiller en développement durable se fait également plus poussé, depuis 2012, au sujet de la réduction de l’empreinte environnementale des chantiers (démarche « Chantier Vert » en lien avec la CCI), et, depuis 2013, concernant la gestion spécifique des déchets dangereux des professionnels de l’automobile et de la réparation mécanique (liquides de refroidissement, solvants, diluants, peintures, filtres à huile et carburants, etc.). Cette démarche « Garage Propre » propose une solution collective « clé en main » aux professionnels.

Pour plus d’informations sur l’accompagnement proposé par la CMA, contactez son conseiller développement durable, par téléphone au 28 23 37 ou par email : dd@cma.nc.

0
Chambre d’Agriculture de Nouvelle-Calédonie (CANC)

Le service Développement durable apporte son expertise sur les thèmes de l’eau, l’énergie et les déchets pour défendre les intérêts des agriculteurs et anticiper les évolutions du métier et des pratiques. Cela se traduit par différentes missions comme :

  • l’accompagnement à la gestion des déchets agricoles/valorisation des déchets organiques ;
  • l’amélioration de la gestion de l’eau et de la maîtrise de la consommation d’énergie ;
  • le suivi de la réglementation en matière environnementale.

Pour plus d’informations sur cet accompagnement proposé : devdurable@canc.nc ou 24 31 60, et en particulier sur la valorisation de la matière organique : cluster Valorga.