Contexte territorial

Avec près de 10 % de la consommation totale finale du territoire, le secteur du bâtiment offre un potentiel de gisements d’économie d’énergie relativement important. L’ADEME souhaite accompagner les acteurs locaux afin de développer le nombre d’habitats faiblement consommateurs d’énergie tout en intégrant les notions de qualité architecturale et de construction bioclimatique dans la culture calédonienne.

Dans le cadre du partenariat avec l’Agence calédonienne de l’énergie (ACE), l’ADEME soutient les projets d’efficacité énergétique dans le bâtiment, que ce soit par l’octroi de subventions pour l’aide à la décision, le soutien financier dans le cadre d’opérations groupées (audits énergétiques), ou encore l’élaboration d’outils. Par exemple, en 2015, l’ADEME, en collaboration avec la DIMENC (via le Comité territorial de la maitrise de l’énergie) a publié le guide des matériaux adaptés à la construction performante calédonienne matériaux. Ce dernier a pour objectifs de présenter tous les matériaux disponibles pour chaque opération de construction (isolation, toitures, menuiseries, etc.) et d’apporter un certain nombre d’informations quant aux performances techniques et environnementales.

Enfin, l’ADEME accompagne la structuration de la filière de la construction bioclimatique en Nouvelle-Calédonie avec sa participation à la création du cluster Écoconstruction. Ce dernier doit faire l’état des lieux de la filière et mettre en place un label permettant de garantir la conformité des constructions locales.