ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Nouvelle-Calédonie

Partenariats

Les chambres consulaires

Le réseau des Chambres consulaires contribue très significativement à l’appui des acteurs économiques (entreprises industrielles et artisanales, commerçants, agriculteurs) dans leurs démarches environnementales et de maîtrise des consommations d’énergie.

L’ADEME Nouvelle-Calédonie accompagne la montée en compétence des chambres consulaires sur les problématiques environnementales et énergétiques, en cofinançant des postes de chargé de mission développement durable au sein de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) et la Chambre d’agriculture de Nouvelle-Calédonie (CANC). Elle apporte un soutien technique aux actions propres qu’elles souhaitent mener. Par ailleurs, des opérations ciblées sont réalisées conjointement sur des problématiques communes.

CCI : Chambre de Commerce et d’Industrie de Nouvelle-Calédonie

Le label EnVol

Initié par l’ADEME et la CCI en 2009, en partenariat avec les 3 provinces, l’engagement volontaire de l’entreprise pour l’environnement (EnVol) est une démarche de certification environnementale simplifiée qui constitue une première étape dans la mise en place d’un système de management environnemental et de l’instauration du principe d’amélioration continue au sein d’une entreprise. Il s’adresse aux TPE et PME de moins de 50 salariés. La démarche pilote menée à l’échelle nationale/métropolitaine a été dans un premier temps expérimentée auprès de 3 PME calédoniennes. Face au succès de cette opération le choix a été fait de reconduire annuellement cette opération de soutien aux entreprises dans leur démarche de certification environnementale. Depuis 2010, 21 entreprises calédoniennes ont été accompagnées et des demandes ne cessent d’être formulées notamment face à la demande croissante des commanditaires de la prise en compte de l’environnement dans les prestations. À ce jour 18 entreprises en Nouvelle-Calédonie possèdent le label EnVol.

Opération collective de pré-diagnostics énergétiques

La CCI réalise gratuitement des pré-diagnostics déchets ou environnement. L'objectif est de permettre aux entreprises d’identifier les gisements d’économie d’énergie à court et moyen terme et de mettre en œuvre des actions rentables de maîtrise des consommations. Après une première opération réussie, qui a eu lieu en 2010 sur une dizaine d’entreprise telles que le Kanua Tera, la Savonnerie d’Ouvéa ou encore la société  S.A. Bluescope Acier, elle fut relancée en 2013 sur 10 entreprises.


Le pré-diagnostic énergie pour les entreprises... par ADEME

Téléchargez le pdf de la conférence « Des économies d'énergie pour des gains de productivité » (PDF - 4.2Mo)

L’Observatoire des déchets

En partenariat avec les trois provinces, le gouvernement, l’ADEME et la Banque de Nouvelle-Calédonie, la CCI a mis en place en 2011 un Observatoire des déchets des entreprises. Il permet d’évaluer les gisements de Déchets non dangereux (DND) et de Déchets dangereux (DD) des entreprises sur le territoire ses objectifs sont :

  • d’identifier la nature et les quantités de déchets produits par les entreprises ;
  • de connaître les filières actuelles de collecte et de valorisation et d’élimination ;
  • de déterminer les marges de progression des entreprises et de cibles les actions à mettre en place ;
  • de répondre aux demandes des collectivités locales dans le cadre de l’élaboration ou de la révision du schéma de gestion des déchets et de cartographier les gisements de déchets.

Téléchargez l'étude du gisement des déchets non dangereux : bilan 2012 (PDF - 2.8Mo).

La démarche Chantier Vert

Initiée par l’ADEME et différents partenaires (gouvernement, provinces, mairie de Nouméa, CCI, CMA, SIC, BTP-NC, Scal-Air), la démarche Chantier Vert est destinée à l’ensemble des professionnels du BTP (maîtrise d’œuvre, maîtrise d’ouvrage, entreprises, artisans). Il s’agit d’un engagement volontaire des commanditaires ou prestataires dans une démarche de prise en compte des problématiques environnementales sur chantier. Elle décline des actions à mettre en œuvre afin de limiter les nuisances environnementales engendrées par les différentes activités d’un chantier.

Pilotée par la CCI, la démarche Chantier Vert préconise les bonnes pratiques à mettre en œuvre listées en 5 grandes catégories : gérer les déchets, réduire les pollutions, respecter la biodiversité, réduire l’érosion, limiter le bruit et respecter la réglementation.

En contre partie de cet engagement, le volontaire bénéficie d’un soutien pour la mise en œuvre des actions (documents contractuels types, documents de sensibilisations, affiches…). Des formations sont également envisagées en 2014 à l’attention des donneurs d’ordre.

Site de la démarche Chantier Vert

Actions de sensibilisation, d’information des acteurs économiques à l’éco-conception à travers la mise en place de formations

En juillet 2012, la CCI a fait appel à un expert venu sur le territoire pour partager ses connaissances et son expérience de l’éco-conception. Une action qui s’inscrit dans la continuité du partenariat avec l’ADEME. Pendant une semaine, des sessions de formation en direction des entreprises, partenaires institutionnels et bureaux d’études ont été organisées.

Télécharger le support de formation à l'éco-conception (PDF - 3.1Mo).

L’ADEME a également apporté sa collaboration, en tant que membre du jury, aux « Trophées de l’entreprise » organisés en 2013.

CMA : Chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Calédonie

Formation et animation de la charte Calsol

En 2008, le CTME votait le financement d’un « audit des chauffe-eaux solaires individuels en Nouvelle-Calédonie » qui préconisait, dans ses conclusions, la mise en place d’une formation qualifiante à l’attention des professionnels du secteur, sur le modèle du dispositif Qualisol développé en France en 1999.

Ainsi, en 2010, la Nouvelle-Calédonie s'est inspirée de la démarche nationale et de ses homologues ultra-marines pour mettre en place la « Charte CALSOL ». Cette dernière doit pouvoir structurer une filière de professionnels qualifiés et constituer une référence de qualité sur le territoire. Cette formation est complémentaire à une compétence initiale de plombier, chauffagiste ou frigoriste et est nécessaire pour pouvoir prétendre aux chantiers bénéficiant d’un soutien du CTME.

Le développement et le suivi de cette charte, après avoir été portés par le CTME, ont depuis peu été transférés à la CMA, forte de sa très bonne connaissance du tissu professionnel de Nouvelle-Calédonie.

En 2014, 29 professionnels adhèrent à la charte Calsol.


Formation solaire pratique charte Calsol

Opération Garage Propre

L’opération « Garage propre » a été lancée le 29 janvier 2013 par la CMA. Il s’agit d’une opération pilote menée sur les communes de Boulouparis, La Foa, Bourail, Farino, Moindou et Sarraméa. À terme, l’objectif est de couvrir l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Aujourd’hui, la CMA compte 25 % d’adhérents à l’opération garage propre sur la zone pilote.

Cette opération concerne la gestion collective des déchets dangereux aux entreprises du secteur de la réparation automobile et assimilés (réparation matériel de jardin, mécanique agricole, navale, engins de terrassements…) qui cible les chefs d’entreprises et leurs salariés.

Elle propose une solution « clé en main » aux professionnels pour optimiser les coûts de collecte en se regroupant, de bénéficier d’un accompagnement de la CMA (conseils pour la réduction des déchets à la source, formations, évaluation et maîtrise des coûts de gestion, appui à l’obtention d’aides financières) etc., d’acquérir du matériel de stockage ou de prévention de la pollution, de valoriser l’engagement de l’entreprise. Un guide des bonnes pratiques a été édité en 2013 par la CMA.

Limiter les pollutions

La CMA œuvre auprès des artisans pour limiter les pollutions et les nuisances environnementales de leurs activités. En 2012 la CMA a réalisé des pré-diagnostics auprès des pressings afin de déterminer les impacts environnementaux de leurs activités et de trouver des solutions pour y remédier. Cette étude s’inscrit dans un programme national en vue de la substitution du perchloroéthylène (composé organique volatil entrant dans certains procédés de nettoyage à sec) dans les pressings. Un ou plusieurs pressings de Calédonie pourraient bénéficier de d’une aide à l’investissement pour limiter le recours au perchloroéthylène.

Plateforme pédagogique solaire thermique

La CMA a bénéficié en 2013 d’une subvention de la part du CTME pour l’acquisition de trois unités pédagogiques (photovoltaïque, hydraulique et éolienne) à destination des 70 apprentis de la CFA. Cette aide devrait permettre de mutualiser ces équipements pédagogiques à l’ensemble des établissements d’enseignement et centres de formation du territoire.

Démarche EnVol

Premier pas vers le management environnemental, la démarche EnVol concerne aussi les entreprises artisanales de moins de 50 salariés. Quelques exemples d’entreprises calédoniennes qui se sont engagées dans la démarche EnVol :

SKB Fabrication, vente de béton
SPB Société de préfabrication de béton
Établissements métallurgiques calédoniens Collecte et traitement de déchets métalliques ferreux, non ferreux, VHU, DEEE, batteries
SOROCAL Rotomoulage et chaudronnerie plastique (atelier de production et activité de négoce)
Pacific Plastic & Profil Extrusion de lambris et clôture en PVC
Jarcet Philippe Architecte Sarl Agence d'architecture - bureaux de l'agence
Serei No Nengone Extraction d'essences de plantes aromatiques

CANC : Chambre d’Agriculture de Nouvelle-Calédonie

En 2011, la CANC avec le soutien de l’ADEME, a mené la première opération de la collecte du stock historique des PPNU (Produits phytosanitaires non utilisables) basée sur le réseau des producteurs en Agriculture Responsable. Depuis ces opérations se sont succédées dans chacune des provinces.

En 2013, la CANC a animé un groupe de travail sur la valorisation de la matière organique réunissant acteurs de la gestion des déchets et professionnels du monde agricole afin de faire correspondre au mieux besoins et productions d’amendements organiques.