ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Nouvelle-Calédonie

L'ADEME en Nouvelle-Calédonie

Notre carte d'identité

carte identité

Nom : 
Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME)
Statut : 

Établissement public sous la tutelle conjointe du ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer et du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Missions : 

L'ADEME participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Elle met ses capacités d'expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale. L’Agence aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, les économies de matières premières, la qualité de l'air, la lutte contre le bruit, la transition vers l’économie circulaire et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

La représentation territoriale en Nouvelle-Calédonie

Domaines d'intervention : 

En Nouvelle-Calédonie, la représentation territoriale de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie apporte son soutien technique et financier aux acteurs locaux œuvrant pour l’environnement : associations, chambres consulaires, collectivités territoriales. Son accompagnement aux trois provinces pour les déchets et au Gouvernement/DIMENC (Direction de l’Industrie des Mines et de l’Energie de la Nouvelle-Calédonie) pour l’énergie, acteurs compétents en Nouvelle-Calédonie, se traduit par l’élaboration d’accords-cadres annexés aux contrats de développement mis en œuvre par l’État.

 

Modes d'intervention  :

Compte-tenu du contexte institutionnel particulier de la Nouvelle-Calédonie, l’intervention de l’ADEME s’inscrit résolument dans une logique de partenariat avec les acteurs compétents  et notamment avec la Nouvelle-Calédonie, les provinces, les communes, les entreprises (notamment via les trois chambres consulaires CCI, CMA et CANC) ainsi que les associations.

L’ADEME intervient au travers de contractualisations pluriannuelles avec la Nouvelle-Calédonie, les 3 provinces ou sur fonds propres.

Effectif : 

Autour du Représentant de l’ADEME en Nouvelle-Calédonie, deux collaborateurs œuvrent en faveur du territoire :

  • un chargé de mission énergie et climat ;
  • un chargé de mission environnement et déchets.

Voir l'organigramme.

Autres informations : 


Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, le lagon néo-calédonien constitue la deuxième plus grande barrière corallienne continue du monde après celle de l'Australie. La zone reconnue par l'UNESCO totalise quelques 15 000 km² sur les 23 000 km² que constitue la zone totale.

 

Le Territoire de Nouvelle-Calédonie est constitué d'une île principale montagneuse, d'environ 50 km de large et 450 km de long, et d’un ensemble d’îles, parmi lesquelles les îles Loyauté, les îles Belep et l'île des Pins. Depuis juillet 2008, une partie des récifs coralliens et des écosystèmes associés sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Concilier la préservation de ce patrimoine exceptionnel avec le nécessaire développement économique de ce territoire constitue un enjeu important et suppose de développer des politiques ambitieuses en matière de protection de l’environnement. De plus, les conditions climatiques de la Nouvelle-Calédonie en font un terrain propice à l’utilisation des énergies renouvelables, vectrices de sécurité énergétique sur un territoire fortement marqué par sa dépendance aux énergies fossiles et ses besoins importants du fait de la présence de l’industrie du nickel.